Voyages

Islande Express

Islande Express

Posté le mercredi 15 décembre 2021 à 16:02:35

Continent: Europe

Pays: Islande

Genre: Expédition

Difficulté: Facile

Durée: 8 jours

Date: juillet 2021

Description: L'année 2021 a été compliquée pour les voyages, à cause de la COVID-19. Nénamoins, il y avait une belle destination qui restait possible, et ce fut l'occasion rêvée. L'Islande est une des plus grandes îles du monde, à mi-chemin entre le Groenland et l'Europe. Une terre volcanique, conjonction de la dorsale médio-atlantique et d'un point chaud très actif, soulevant l'ensemble des terres. On peut donc assister à des phénomènes uniques au monde. Le voyage a été initié pour profiter de l'éruption exceptionnelle du Fagradasfjall dans la province de Reykjanès, à 30 km à vol d'oiseau de la capitale Reykjavik. Une occasion unique pour profiter également de ce pays. Le voyage fut express, mais en 6 jours sur place, il a été possible de profiter de cinq régions ! Calottes glaciaires, pistes F (en 4x4 obligatoire), geysers, éruptions, faille, montagnes mythiques, paysages immenses, faune aviaire exceptionnelle ! Le voyage qui s'est déroulé fin juillet 2021 a été sous de bons auspices : beau temps doux ! Arrivée par l'aéroport international de Keflavik à 50km de la capitale, on peut louer sur place le véhicule qui doit être réservé bien avant. On est dans le bain tout de suite avec des paysages somptueux. Etre basé à Reykjavik est très pratique. On trouve des logements de très bonne qualité pour un prix modique. Le pays étant bien desservi par de grandes routes ou autoroutes, il est facile de partir le main et de rentrer le soir, d'autant qu'en été, c'est le soleil de minuit et à 2h du matin, on se croirait en plein jour. La visite a commencé par celle du volcan en éruption, et des images incroyables prises avec un drone ont pu être ramenées (lien en cliquant ici). On en profite pour découvrir la presqu'île de Reykjanès, très sauvage mais superbe. Les lieux à voir abondent, et la liste est longue : le sommet pointu du Keilir, le graben de Krisuvik et ses fumerolles bien soufrées, le lac Kleifarvatn, la petite église perdue de Krisuvikurkirkja, la côte Sud-Est de la péninsule avec ses oiseaux à foison, pétrels, guillemots, macareux, les sources chaudes de Gunnuhver, Valahnúkamöl un autre paradis des oiseaux, et la faille de Miðlína séparant l'Europe de l'Amérique, les rives s'écartant de 2cm par an... Ensuite, visiter la plus grande calotte glaciaire est un passage obligé pour tout voyage en Islande. Sellfoss, puis en longeant la côte Sud, les multiples cascades et villages charmants, Seljalandsfoss, Skógafoss et Vik. Au passage, on aperçoit a calotte glaciaire de l'Eyjafjallajökull dont l'éruption en 2010 avait paralysé le trafic aérien. Au-delà de Vik, la route est perdue dans les sandurs, immensités plates formées par les eaux de fonte des glaciers que l'on voit au loin. Et puis Vatnajökull ! D'imposants glaciers dévalent de raides pentes, jusqu'au niveau de l'océan. On se sent tout petit. Au passage, on peut contempler une oeuvre abstraite au milieu de nulle part, souvenir d?'un pont balayé par le jökulhlaup du Grímsvötn en 1996. Les volcans enfouis sous la glace sont un danger permanent qui peut balayer les côtes. Le débit de la rivière Skeiðará passa de 400 m3/s à 45000 m3/s en quelques minutes à cet endroit. Brrr... ! A Nord de Reykjavik, on s'enfonce dans les terres. Le pays reste toujours parsemé de cratères volcaniques, témoins des éruptions passées. Kerið, Gullfoss (la fameuse cascade d'Or), Geysir et ses célèbres geysers, et toujours des paysages somptueux. On enchaina avec la piste F-338 qui longe le flanc Sud d'une des plus grandes calottes glaciaires de l'île, Langjökull, un paysage exceptionnel, dans une ambiance de fin du monde. On a été obligé de contourner une rivière car son débit était trop important pour le véhicule loué. Deux véhicules croisés en 100 km de piste... ! On ne se bousculait pas. Puis une jolie boucle à l'Ouest, pour découvrir et admirer l'emblématique montagne du film Games of Thrones. Un must. Paysages pré-arctiques, on est à quelques centaines de kilomètres du Groenland seulement. Un petit coin de réconfort raffiné bien mérité et de délices aussi, totalement inattendu, Opid Café à Hellisandur. On recommande !! Ouvert qu'en été. On file sous le Snæfellsjökull (1446m), un puissant stratovolcan volcan couvert de neige. puis retour tardif sur la capitale, par la rive Sud de la péninsule, en prenant un tunnel sous l'océan atlantique ! Pas banal. Un voyage de rêve. Facile à préparer, simple à réaliser, et les gens sont tellement sympathiques !

Précautions: Pour les pistes F, un 4x4 est obligatoire, dont la location est le poste le plus onéreux du voyage. Attention aux passages de rivières, le véhicule, quelle que soit sa taille, n'est jamais assuré...

    [+770]     Partager: