Montagnes

Combe d'Aurouze

Combe d'Aurouze (2548 m)

Posté le jeudi 12 mars 2015 à 18:00:18

Massif: Massif du Dévoluy (France)

Activité: Ski-Alpinisme

Difficulté: Assez difficile

Altitude: 2548 m

Dénivelé: 1600 m

Horaire: 5 h

Description: La combe d'Aurouze est une des plus réputées du pic de Bure, pour la beauté du site et l'élégance de la descente à ski. Quand les conditions sont idéales, c'est du ski cinéma comme on en rêve ! Démarrage au petit jour, car la course est finalement bien longue. On remonte la route forestière coupée par la neige (parking bien bas, aïe aïe...) et au col de Caspardon, on prend la piste de gauche qui poursuit à flanc de montagne. L'enneigement est variable vu l'exposition. Au premier lacet, on quitte la piste pour suivre un petit chemin parfois escarpé, mais rien de bien méchant si on a le pied sûr. On rejoint le sentier d'été qui monte dans la combe puis on arrive dans le couloir à l'aplomb de la combe d'Aurouze. Sur la gauche, part la combe de Mai plus facile et encaissée. La route est alors simple: c'est tout droit ! Comme la pente devient vite assez raide et la neige est gelée tôt le matin pour avoir de bonnes conditions de printemps, l'usage des crampons est obligatoire presque tout le temps. On passe une première étroiture, puis le champ de neige sous le Pic de Mai devient vaste, et on distingue facilement le passage raide permettant d'atteindre la partie supérieure de la combe. La pente attends une inclinaison de 35-40°, donc il ne faut pas tomber avec les barres en-dessous. Une fois franchi l'obstacle, on arrive sur un vallon encore raide au début et qui se couche au fur et à mesure que l'on monte. La neige reste bien gelée, car le soleil donne tardivement sur la combe d'Aurouze ! Puis on tire à vue pour atteindre la crête du pic de Bure, de laquelle on peut rejoindre facilement le sommet si on ne l'a pas déjà gravi. La descente demande de l'attention. Bien vérifier que la neige est molle pour bénéficier de l'effet moquette ! En langage "pro" on parlera de décaillage ! Si on comprend le sens rapidement, on ne voit pas d'où cela sort. Peu importe. Le passage raide n'est pas si impressionnant que cela, et en quelques minutes, on se retrouve au fond du vallon, tout en bas. Rejoindre alors le 3ème barrage au milieu de caillasses et de vernes désagréables, puis suivre la piste forestière qui rejoint le gite du Sauvas, et enfin le col de Caspardon, et la boucle est bouclée ! Magnifique journée, qui laissera des souvenirs chaque fois qu'on prendra la route du col de la Croix-Haute !

Précautions: Piolet, crampon, couteaux ! C'est une randonnée sérieuse, qui n'est pas recommandée aux personnes sujettes au vertige. Dans ce cas, prendre le combe de Mai, avec le même matériel. Bien vérifier que la neige a fondu en surface

  Téléchargez le fichier GPS (format *.gpx)

Carte IGN® avec le tracé (format *.jpg)


Carte Googlemap® avec le tracé

Retour

[+1249]     [+5]     Partager: