Montagnes

Trekking central Rwenzori

Trekking central Rwenzori (5109 m)

Posté le vendredi 26 juillet 2013 à 13:52:08

Massif: Rwenzori (Ouganda)

Activité: Randonnée

Difficulté: Difficile

Altitude: 5109 m

Dénivelé: 3700 m

Horaire: 1 h

Description: Le massif du Rwenzori, long de 120 km et large de la moitié est à cheval entre l'Ouganda à l'Est et la République Démocatrique du Congo à l'Ouest. C'est une montagne extraordinaire, qui est remontée en plein milieu du rift africain (branche albertine) par la poussée d'Archimède en moins de deux millions d'années. Il ne s'agit donc pas d'un secteur volcanique, alors que tout le pourtour de cette montagne est constellé de cratères, actifs il y a encore 8000 ans. Le trek central du massif du Rwenzori est une boucle longue de huit jours de marche. Celle-ci est difficile, car le chemin passe au milieu de rochers glissants au milieu de la jungle, et de nombreux passages très boueux. Il ne présente pas cependant de difficultés techniques particulière, et les passages délicats sont tous équipés d'échelles ou de passerelles. Les dénivelés sont peu importants, sauf le premier jour et si l'on fait l'ascension du pic Margherita, ce qui laisse du temps dans la journée pour récupérer. Le trek proposé nécessite de passer par les services obligatoires de Rwenzori Mountaineering Services (RMS). Un autre accès est possible depuis peu de temps, partant de Kilembe, avec une autre compagnie de trekking. A noter que les refuges sont tous très propres (même si le confort est parfois sommaire).

- Le premier jour, on atteint le refuge Nyabitaba en partant du camp de base Nyakalangija accessible en véhicule. Longue journée, avec un chemin raide parfois mais facile. Le refuge Nyabitaba est perché sur une moraine très raide au milieu de la forêt.

- La seconde journée commence par une descente sur la rivière Bujuku que l'on suivra plusieurs jours. Après avoir franchi une passerelle, on remonte lenbtement la vallée vers le refuge John Matte situé dans un endroit verdouyant paradisiaque. Quelques passages boueux et des rochers glissants.

- Le troisième jour, permet de rejoindre le refuge Bujuku, au bord du lac du même nom. On traverse les fameux "bog", vastes étendues humides et boueuses, couvertes de plantes équatoriales. On aperçoit au loin le mont Stanley et les premiers glaciers. DU refuge Bujuku, il est intréessant de partir au-dessus vers le Congo au col Stuhlmann, vers le lac Speke. C'est un coin perdu grandiose, facile d'accès, avec des forêts de séneçons géants.

- Le quatrième jour permet de rejoindre par une montée très raide le refuge Elena, duquel on peut rejoindre la Pointe Magherita à plus de 5109 m d'altitude. On passe une crête rocheuse abrupte mais sans difficulté (passages astucieux). Attention, le froid arrive !

- Le cinquième jour peut être consacré à l'ascension de la point Margherita (voir section Alpinisme). On revient au refuge Elena, puis on rejoint par une courte descente le col Scott Ellias, puis on longe le Mont Baker pour rejoindre le refude Kitandara, sur les bords d'un magnifique lac glaciaire. Descente grandiose mais longue.

- Le sixième jour commence par une remontée très raide et délicate au col Freshfield, qui casse bien les jambes. Puis c'est une successions de montées et descentes vers le refuge Guy Yeoman, situé au bord de la rivière Mujuku, qui fait de beaux méandres à cet endroit. On passe près du camp de base de l'expédiion de 1906 du Duc des Abruzzes.

- Le septième jour, le chemin plonge de manière très raide (escaliers) le long de la rivière Mujuku, et rejoint le refuge Nyabitaba par une belle forêt de bambous.
- Le huitième jour, retour au camp de base.

________________


Cliquer ici pour télécharger le fichier compressé contenant toutes les traces GPS au format GPS. Celles-ci peuvent être visualisées dans n'importe quel logiciel compatible avec ce format générique, donc GoogleEarth®.

Cliquer ici pour télécharger la carte au 1/50000ème géoréférencée compatible avec le logiciel Pathaway® (Palm®, iPhone®, iPad®, Android®). A noter que la carte papier EWP n'est pas correctement calibrée. Pour obtenir la meilleure calibration possible compatible avec les points GPS, utiliser le datum ARC1960, et concernant les quatre points de référence, effectuer les changements de coordonnées suivants en remplaçant 29° 52 par 29° 51.9, 29° 59 par 29° 58.9, 0° 27.0 par 0° 27.25 et 0° 16.0 par 0° 16.25. A noter que la carte 1/20000ème n'apporte aucune information supplémentaire, étant seulement un zoom de celle à 1/50000ème. Sur le terrain, seule cette dernière est utile, sachant que Pathaway® permet de zoomer numériquement sur la carte électronique qui est fournie.

Précautions: En raison de nombreux passages très boueux, les bottes sont indispensables. Prévoir bâtons de ski pour la marche, et vêtements imperméables pour la pluie, le secteur étant particulièrement humide.

Carte IGN® avec le tracé (format *.jpg)


Carte Googlemap® avec le tracé

Retour

[+814]     [+5]     Partager: