Montagnes

Le Pic Jocelme

Le Pic Jocelme (3457 m)

Posté le dimanche 12 mai 2013 à 13:21:08

Massif: Oisans (France)

Activité: Ski-Alpinisme

Difficulté: Assez difficile

Altitude: 3457 m

Dénivelé: 1900 m

Horaire: 7 h

Description: L'ascension du Pic Jocelme depuis le parking du Gioberney est une immense "bavante", avec un dénivelé important, mais surtout un interminable vallon menant au refuge du Chabournéou. Alors que l'on ne s'est élevé que de 400 mètres à peine, et que tout reste à faire, on a déjà presque deux heures de ski/marche chaotique dans les pattes... pas bon pour le moral, en s'étant levé à 2h30 et ayant parcouru 170 km avec un pneu dégonflé, et une météo fantastique de printemps: crachin, ciel bouché, etc... ! Mais bon, il y a des jours où il faut "faire avec" comme on le dit, et se fouetter un peu pour arriver au sommet. Au-delà du refuge, le vaste vallon permet de mesurer l'ampleur des parois, encore toutes plâtrées des chutes de neige des jours précédents. Mais sur le versant Sud, il a plu, et la neige de printemps est ciselée de ruissellements figés par la température qui finit par tomber en-dessous de zéro. Un grande pente soutenue, rayée de goulottes et parsemées de rochers permet d'atteindre le glacier de Surette, puis on s'engage dans un petit couloir peu exposé permettant d'atteindre le plateau supérieur duquel le sommet se dévoile enfin. Lente montée, en raison des efforts déjà fournis, et du soleil qui éclaire les sommets au-dessus d'une belle mer de nuages. Vue imprenable sur la face Nord du Sirac, très impressionnante ainsi, mais qui ne l'est pas tant que cela lorsqu'on la gravi ! Voir de face les sommets est toujours trompeur et spectaculaire. Arrivée l'arête séparant le pic de Bonvoisin (est-ce un bon voisin ?) du Jocelme. Dernier raidillon en mauvaise neige car arrivé un peu tard... Il y a des jours comme cela. Puis descente dans une neige somme toute peu transformée pour l'heure tardive, et bien skiable jusqu'au refuge. Les gros culots d'avalanche sont devenus mous et presque skiables ! En-dessous du refuge, c'est le ski-nautique, et le parcours à l'envers, toujours aussi interminable du vallon jusqu'au parking. Content quand même de la journée malgré les aléas... car le coin est vraiment très beau et la face Nord du Pic de Bonvoisin, vue de profil est spectaculaire. La grande sauvagerie de l'Oisans, où l'on se sent vraiment loin de tout.

Précautions: Quitter le parking du Gioberney à 5h du matin est vraiment recommandé. Après, c'est une course technique peu difficile, avec quelques pentes raides (40° ?) mais soutenues et parfois exposées. Il faut être vigilant en permanence en haute montagne et avoir le matériel adéquat.

  Téléchargez le fichier GPS (format *.gpx)

Carte IGN® avec le tracé (format *.jpg)


Carte Googlemap® avec le tracé

Retour

[+783]     [+5]     Partager: